L’énergie, votre force mais aussi votre ennemie

Développer son énergie positive pour atteindre un état de séduction « open »

Dans mes précédents articles sur la séduction, je mettais l’accent sur la nécessitée de l’énergie dans la séduction ; et bien j’ai voulu tester pour toi, mon cher, son utilité.

Je m’explique : en tant que séducteur ,je connais les techniques de drague pour aborder et finaliser les rencontres mais est ce suffisant pour pouvoir accroître ses chances de réussites ?

Et bien, non, même un séducteur comme moi peut se retrouver coincé et impuissant malgré ses acquis dans le domaine.

Pourquoi, me direz-vous ?

Et bien cela est simple à expliquer, mais tout d’abord une petite anecdote qui a motivé cette expérience sur le terrain.

Séduire animé d’énergies négatives, une horreur !

Philipe un bon ami à moi, pas vraiment dragueur, m’a fait une remarque intéressante :

« David, tout ce que tu me dis a l’air très efficace mais j’ai beau suivre tes conseils, de prendre la drague pour un jeu et de ne pas me prendre au sérieux, j’en arrive toujours au même point : je reste coincé et cela m’irrite. »

Je lui ai répondu « tu n’es peut être pas assez motivé. »

Et il m’a rétorqué : « demande à un non-sportif d’aller courir, penses tu que même avec la motivation, il va assurer ?»

Donc je lui demandé de me montrer et là devant la pratique de mon ami, j’ai perçu des choses qui n’allait pas.

Il s’est approché d’un petit groupe de jeunes demoiselles à la bibliothèque et je lui ai indiqué de leur demandé tout bêtement un renseignement et de leur souhaiter un bon courage car elles étudiaient leurs cours probablement.

Il est parti à leur rencontre et là ce fut terrible :

1/ Il avançait tel un cyborg vers elles avec une telle pression qu’il me l’a transmise.

2/ A ce moment il a suivi mes conseils.

3/Mais il a agit assez brutalement :il a accosté ces filles comme un « barbare » après avoir dit un tout petit « excusez moi » auquel personne n’a prêté attention, il était poli, certes mais stressé à block.

Résultat : il a demandé ce simple renseignement mais il n’est pas allé plus loin et il en est revenu « énervé » et m’a répondu la chose suivante :

« Tu vois, séduire c’est dans la personnalité, moi je n’y arrive pas ! »

Après l’avoir raccompagné chez lui, j’étais assez stressé, par rapport à d’autres circonstances et cet état en moi me rappela Philipe.

J’ai donc décidé d’aller draguer quelques filles malgré un mal-être intérieur survenu en moi et là j’ai été surpris ( en fait, non car je le savais) et malgré mes acquis en drague j’ai réussi à accoster des filles mais très succinctement et de manière brève : je transpirai, étais en mode turbo et je ne me sentais pas tranquille ;bref j’y suis allé mais pour demander à un groupe de femmes une « connerie » j’étais dans la même situation alarmante que mon pote alors que d’habitude je serrai allé leur parler tranquillement .

Il est vrai que ce n’était pas mon jour mais je commençai à douter sur mes théories en matière de séduction.

De par les nombreuses pratiques que j’ai exercé et ainsi vu le résultat, j’en concluais que le problème ne venait pas de là.

Le soir avant de rentrer chez moi, j’ai décidé d’aller à ma salle de sport pour me défouler un peu, j’y suis resté longtemps et après en être sorti, je me sentais « cool ».

N’aimant pas échouer dans mes actions, je repérai une jolie femme et sans réfléchir, d’un naturel flamboyant je suis parti l’aborder et nous avons bien discuté, et ce que j’ai trouvé insurmontable tout à l’heure ou vis-à-vis de mon ami semblait si simple à présent.

Comment s’animer d’énergies positives et ainsi être en phase avec l’état de drague ?

Après une auto-analyse de moi-même, j’en suis arrivé à la conclusion suivante :

Cet après midi j’étais stressé de par certains soucis et cet état m’a rempli d’énergies négatives qui influaient mon comportement et ma vision des choses était obstruée.

Je ressentais des substances « chimiques » négatives en moi et ce mal pénétrait mon entourage et brisait mes actions.

Et oui, amigo, ton pote Le Guide a omis un point capital et névralgique cet après midi et trop sûr de moi dans mes démarches j’ai été « assommé ».

Le stress, cet état physique et mental qui prend possession de nous et nous déroute de nos objectifs !

Ce que je veux te faire comprendre, amigo, c’est que même si tu es empli de motivation et de désir d’accomplissement de toi, et bien si tu es stressé, la partie va vite se terminer sur les chapeaux de roue.

Un débutant dans le domaine de la séduction (même un expert, mais il le cachera bien^^) aura toujours un stress avant le passage à l’acte mais ce stress est naturel et il disparait généralement après avoir « brisé la glace » en amorçant quelques discussions avec de jolies colombes, mais un tout autre stress peut intervenir, celui anodin de ce genre de pratique et qui peut remettre en doute n’importe qui (moi par exemple).

Tu te rends compte, je me suis risqué à me planter lamentablement mais quelle mouche m’a donc piquée, te demandes-tu ?

Pour moi, la pratique est la seule situation qui me permet d’affirmer comme je le fais si quelque chose marche ou ne fonctionne pas.

Pour résumer tout ce discours, disons que le simple « stress » d’aller accoster une inconnue est normal mais qu’il faut éliminer toute autre mauvaise onde sinon tu auras beau t’exercer cela risque d’être rude.

En clair, mec il faut que tu puisse développer des « énergies positives » en toi afin de pouvoir avoir de l’aisance dans tes communications et dans tes « extras » de séducteur ; tout cela pour avoir un état « zen » et décontracté et être ainsi « ouvert » dans les dialogues avec ton entourage.

Il te faut par ailleurs, éliminer ces « énergies négatives » causant le stress dans le comportement.

Pour que tu puisses t’alimenter en « énergies positives » et de pouvoir dégager en toi ces fameuses « substances positives » qui vont te mettre à l’aise et en harmonie avec toi, les autres et ton entourage ; tu vas devoir entrainer la bonne énergie et à la développer.

Cette sensation de bien-être, celle qui te rendra fluide, calme et « zen », il faut l’alimenter, pour cela il y a plusieurs choix :

Savoir développer une énergie positive et forte contre toute forme de stress

Le stress est une force, il faut donc le contrer par une autre force : une force contre une autre !

1/l’activité sportive qui par les efforts physiques permettant un développement de ta personne ou de tes prouesses est un excellent remède que j’utilise souvent : il te permet de faire dégager tout le stress négatif par l’impulsion physique et mental que le sport donne, les efforts donnés ,en quelques sortes combattent le stress car ils te permettent de pouvoir faire « exploser » en toi toute anxiété et par ailleurs l’exercice physique permet de faire libérer ton organisme et ton cerveau de nombreuses substances positives procurant au final une sensation de bien-être intérieure et extérieure ; les sportifs se reconnaîtront .

2/le plaisir est aussi un contre-stress, fais une activité « x » ou « y » qui permet de te sentir dans ton élément, de prendre du plaisir à t’y investir et à t’y consacrer ; en bref de te faire oublier ou évacuer le stress.

Un ami à moi que je nomme « dj » lui a une activité où il trouve des bonnes sensations : le mix, il mixe des morceaux dans certaines boîtes et c’est son « kif »et il y puise son énergie dans son plaisir.

Tu peu aussi prendre plaisir à être avec un ou des amis à sortir , cela te détends, tu rigole, tu t’amuses, un moment entre potes, c’est toujours bon à prendre.

3/l’accomplissement de soi aussi est une force mentale intéressante car elle te permet de te nourrir de tes réussites suite à l’accomplissement de projets personnels que tu as mené à bien ou que tu exécutes ; cela te nourri très positivement.

4/les moments de détentes permettent aussi de te ressourcer afin d’avoir l’esprit tranquille et sans stress.

5/positiver et avoir la « banane » : la bonne humeur 100% du temps et ne pas se prendre la tête est un bon état d’esprit virant le stress aux oubliettes.

Peut importe le moyen employé, il te faut travailler ton énergie de façon positive et ainsi pouvoir la faire « exploser », le but est d’avoir toujours plus d’énergie que les gens que tu croiseras et ainsi ce sera à toi de les alimenter de ta positivité.

La nature humaine fait que l’on est attiré par les personnes déployant une forte énergie positive afin de s’en imprégner et non le contraire ; donc tu voies que si tu es « mal luné » même si tu es talentueux, tu ne vas pas attirer les foules.

L’exemple de Cynthia et de Céline

J’irai plus loin dans mes propos en disant que l’énergie déployée en un homme ou une femme est bien plus attirant que la simple beauté :

Un exemple d’une femme que j’appellerai Cynthia, (bon désolé pour les Cynthia mais il me faut un prénom et puis vous aurez un meilleur rôle plus tard, promesse du prince) elle est très belle, présente bien et a du style mais il y a quelque chose qui me froisse en elle et qui casse la « magie » :

Elle a l’air toujours stressée, mal dans sa peau et assez nonchalante ; et bien amigo je peux te dire qu’à côté de Céline, moins jolie mais assez mignonne quand même, je préfère cette dernière car elle a l’air d’une fille hyper énergique et ouverte et cela a du charme et est attirant !

Donc pour toi, pour ton aisance et pour pouvoir attirer les regards quand tu abordes, construit et travaille cette énergie lumineuse en toi et essai d’être un vrai canalisateur d’énergie autour de toi (qui sait, tu pourras peut-être alimenter ta télé^^), que les autres ai besoin de ta présence…

En toute pratique

Cette fois ci, j’ai décidé de reproduire l’expérience avec l’amigo Philipe mais sans griller les étapes^^.

Après avoir bien rigolé et parlé de choses agréables, je le sentais « zen », mon petit Philipe, il avait la «pèche », le coco !

Allez, je décide de l’envoyer au « charbon »

Moi : « allez mon petit gars, va demander ce que tu veux à ces deux miss mais tu reviens avec le sourire ou tu te casse avec elles ! »

Ce fou s’est exécuté et il est parti comme un bolide et cette fois il a bien assuré même si ses adorables gazelles n’en voulaient pas plus (elles ont eu un sourire agréable quand même), il est revenu avec la « banane » et il leur a dit au revoir comme un gentleman.

Après ce petit moment de détente, je lui ai posé la question suivante à cet incrédule :

« Alors je croyais que accoster une femme ne faisait pas parti de ta personnalité. »

Il m’a répondu fièrement :

« Bâ, il faut croire que soit je ne suis plus le même ou alors j’ai vraiment la patate aujourd’hui. »

Il m’a avoué avoir été stressé mais pas le même stress que la dernière fois et donc après un retour sur lui-même il a admis ne pas avoir été bien dans sa peu, la dernière fois et que c’était perdu d’avance.

Et oui, hombre, apprends deux choses : la première est qu’il faut s’aimer soit même avant d’aimer les autres et pour ça, tu n’as pas mal d’exercices pour ça ; je t’en dirai plus une autre fois^^

Et la deuxième c’est que même un bon charmeur si il est atteint de ce cher « stress négatif » et bien il n’ira pas faire long feu non plus et je ne parle pas du stress d’aller aborder une inconnue mais du négatif, celui qui te fera te regarder dans tous les miroirs de la ville, celui qui te fait rentrer chez toi pour changer de chemise ou qui te rend mal à l’aise dans la rue.

Une dernière chose, Mister, il te faudra développer ton charisme pour gagner en facilité mais là je n’ai plus le temps^^.

Combat tes énergies négatives par des positives et déploie les!

A bientôt mon gars et bonne chasse!

D'autres Article Sur le Développement Personnel Qui Pourraient Vous Plaire