Cold Reading : séduction et manipulation !

Comment tout savoir sur tout le monde ?

Séduction et Manipulation

Voici deux mots qui font mauvais ménage. J’entends souvent dire « comment pouvez vous conseiller la manipulation, c’est ignoble ». C’est vrai.

Premièrement on est tous manipulés, que ce soit votre mère quand vous aviez 5 ans « si tu ne manges pas ta soupe tu ne pourras pas sortir voir tes amis », mais également votre chef au bureau « si ton rapport n’est pas terminé avant vendredi midi tu n’accèderas jamais au poste que tu souhaites ». Dans une société idéale, il n’y aurait pas de manipulation. Mais nous vivons dans un monde de déception. Que vous vouliez jouer ou non, vous êtes dans la partie. La question est : voulez vous gagner ?

Procédure basique

Tout d’abord il faut engager la discussion avec la personne que vous souhaitez séduire. Une fois celle-ci mise en confiance vous pouvez embrayer sur le Cold Reading. Grâce à cette technique vous pourrez lui donner l’impression que vous en connaissez beaucoup plus sur elle que n’importe quelle autre personne dans la pièce.

L’idée principale est d’utiliser plein de questions et d’affirmations (venant des techniques citées plus bas dans cet article), et de les ajuster en fonction des réponses ou du comportement de la personne. Par exemple lorsqu’on tombe juste en affirmant quelque chose à une personne (« je suis sûr que tu es finlandais »), la personne aura l’air plus intéressée ou écarquillera ses yeux ou répondra avec un grand « oui » alors qu’il ne disait rien avant. Il faut donc analyser son comportement facial, son langage du corps, ses réponses, etc.

Ceci peut être cumulé au Hot Reading qui consiste à glaner des informations grâce à d’autres sources, comme par exemple se renseigner auprès de ses amis, ou avoir vu les photos de sa maison, etc. Ceci est fait sans lui en avoir parlé bien évidemment. Imaginez l’effet d’un « je suis sûr que tu es en fac de bio, je l’ai senti à ta façon de parler » alors qu’en fait on a eu l’info par son ex copain. Effet garanti.

Voici un exemple

« Tu n’as pas un accent de l’Est de la France ? Non, tu viens de Strasbourg ? J’y suis allé j’ai adoré la ville. Tu es de quel coin de Strasbourg ? (alors que vous ne connaissez pas la ville) Près du marché ? (il y en a toujours un) De la cathédrale ? J’adore cet endroit (vous n’y êtes jamais allé) Tu étais en fac de bio non ? Je l’ai senti à ta façon de parler (hot reading). J’ai failli faire biocar je vote contre les OGM. Tu es venue à Paris avec ton copain ? Seule ? Tu arrives à trouver des sorties facilement ? Tu sors où ? J’adore cet endroit également. Tu y vas quand ? Moi également, donne moi ton numéro on s’y retrouve la semaine prochaine»

Comme avec le Cold Reading on se trompe souvent dans les affirmations que l’on donne, il faut minimiser ses erreurs et mettre en avant les affirmations qui sont justes. Ceci permettra de donner l’impression à la personne qu’on la connaît vraiment. L’être humain oublie vite les fausses affirmations, ce qui tends encore à augmenter l’effet de cette technique. Il y a deux ans, pendant un show télévisé avec un médium, celui ci a réussi à lire dans leur passé. Les participants ont revu l’enregistrement le lendemain. Ils ont réalisé après coup que le médium n’avait qu’une seule phrase juste sur 9 qu’il disait. Malgré cela, pendant le show, les participants avaient vraiment l’impression que son don était réel.

Shotgunning

Cette technique de Cold Reading est souvent utilisée par les médiums à la télévision. Elle a ce nom car elle consiste à arroser avec plein de petits projectiles plutôt que d’envoyer un seul missile. Il suffit de balayer large avec des suppositions vagues.

«Je ne t’ai pas déjà vue à cette soirée ? Tu étais là avec une amie, ou plutôt un garçon, ou ton copain. C’était il y a quelques semaines, peut être un peu plus. Non laisse moi me souvenir c’était il y a peu de temps. »

Barnum statements

Cette technique tire son nom d’un américain célèbre sur les plateaux de télévision. P. T. Barnum. Elle consiste à dire des affirmations assez personnelles, alors qu’en fait elles s’appliquent à tout le monde. Pendant la lecture de ces phrases il faut étudier les réactions de la personne pour savoir quels sujets seront importants ou non, et adapter la suite en fonction de ceci.

Voici l’exemple d’un célèbre psychologue (Bertram R. Forer) :

Vous avez besoin d’être aimé et admiré, et pourtant vous êtes critique avec vous-même. Vous avez certes des points faibles dans votre personnalité, mais vous savez généralement les compenser. Vous avez un potentiel considérable que vous n’avez pas encore utilisé à votre avantage. À l’extérieur vous êtes discipliné et vous savez vous contrôler, mais à l’intérieur vous tendez à être préoccupé et pas très sûr de vous-même. Parfois vous vous demandez sérieusement si vous avez pris la bonne décision ou fait ce qu’il fallait. Vous préférez une certaine dose de changement et de variété, et devenez insatisfait si on vous entoure de restrictions et de limitations. Vous vous flattez d’être un esprit indépendant ; et vous n’acceptez l’opinion d’autrui que dûment démontrée. Mais vous avez trouvé qu’il était maladroit de se révéler trop facilement aux autres. Par moment vous êtes très extraverti, bavard et sociable, tandis qu’à d’autres moments vous êtes introverti, circonspect, et réservé. Certaines de vos aspirations tendent à être assez irréalistes.

Quasiment chacune de ces phrases est utilisable pendant une soirée, ou à dériver légèrement. Par exemple « j’ai tout de suite senti qu’il y avait une artiste en toi, malgré ton côté femme d’affaire ».

Rainbow Ruse

Le Rainbow Ruse consiste à dire tout et son contraire dans la même phrase. Une personne a en effet plusieurs traits de caractères, et on peut les décrire mais de façon non quantifiable.

Par exemple :

« je sais que tu es timides au fond de toi, même si en société tu donnes l’air d’avoir confiance en toi »

« Tu es une personne gentille avec ses amis et quelqu’un sur qui on peut compter, mais si une personne rompt cette confiance alors tu es capable des pires colères ».

Le Cold Reader peut mettre un trait de caractère et son contraire dans la même phrase, en reliant le tout par une humeur, ou un moment.

D'autres Article Sur le Développement Personnel Qui Pourraient Vous Plaire